Edit product

CAD$9

Couleur, communisme et bon sens, par Manning Johnson

Ce livre fut publié une première fois en 1958 par Alliance, Inc., sous le titre : « Color, Communism and Common Sense ». Manning Rudolph Johnson, né à Washington, DC le 17 décembre 1908, était un chef afro-américain du Parti communiste américain et le candidat du parti pour le représentant américain du 22e district du Congrès de New York lors d’une élection spéciale en 1935. Il quitta plus tard le Parti et devint informateur et témoin du gouvernement.

L’Association nationale pour la promotion des gens de couleur (NAAC) a-t-elle aidé le Noir américain, ou l’a-t-elle empêché d’avancer dans la société ? À qui revient la mission de déclasser une communauté noire en « ghetto » et de voir à ce qu’elle reste un « ghetto » ? Qu’a fait la Cour suprême des États-Unis à la vie de plus de 130 000 enseignants noirs qualifiés dans le Sud ? Qu’ont fait les communistes, en 1928, pour assurer l’insurrection des « droits civils » d’aujourd’hui ? Qui a vraiment commencé la ségrégation des églises dans le Sud ?

Ces questions provocantes et beaucoup d’autres trouvent une réponse superbement approfondie dans ce livre de 124 pages — abondamment documenté et illustré — par un Noir américain patriotique et serviteur de Dieu qui a été attiré par le communisme avec des promesses utopiques, qui a gravi les échelons élevés de la conspiration, puis soudainement et dramatiquement a vu la réalité à travers les flatteries. Ce fut le jour où Manning Johnson a été confronté à la réalisation soudaine qu’il était utilisé comme activiste dans le complot visant à détruire sa terre natale. Le livre inclut la retranscription d’un discours non daté, enregistré sous le titre de : « Discours d’adieu de Manning Johnson ».

Ce livre de Manning Johnson, « Couleur, communisme et bon sens », a été cité par G. Edward Griffin dans sa conférence cinématographique du 3 avril 1969, intitulée : « More Deadly Than War: The Communist Revolution in America ». Archibald Roosevelt, un fils du président américain Theodore Roosevelt et agent de la Central Intelligence Agency (CIA), a écrit la préface du livre en tant que président de The Alliance, Inc. En décrivant son expérience communiste, il a affirmé que le Parti communiste des États-Unis d’Amérique (CPUSA) était sous le contrôle du Politburo soviétique, dont il prétendait être membre, et que Gerhart Eisler (nommé en 1946 par Louis F. Budenz à la tête de l’espionnage soviétique aux États-Unis) était le représentant du pays soviétique.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Manning Johnson a servi dans la marine américaine. Il est décédé des suites d’un accident de voiture survenu le 26 juin 1959, juste au sud du village de Lake Arrowhead, en Californie. Il est enterré au cimetière militaire de Fort Rosecrans à San Diego, en Californie.

You've purchased this product

See it in your library

View in Library
Sorry, this item is not available in your location.
Sold out, please go back and pick another option.
  • Size19 MB
  • Length126 pages
  • FoprmatPDF
  • Pages124

Checkout

Couleur, communisme et bon sens, par Manning Johnson

Enter your info to complete your purchase

Card

···· ···· ···· 4242
Test card

05/18

Card

Use a different card?

Card

pp paypal

or pay with

We do not keep any of your sensitive credit card information on file with us unless you ask us to after this purchase is complete.

or pay with

You'll be charged US$9.

Your purchase was successful!

We charged your card and sent you a receipt

    Gumroad Library

    Download from the App Store or text yourself a link to the app

    Good news! Since you already have a Gumroad account, it's also been added to your library.

    Powered by Gumroad